Human Art

le forum de l'art libre et humain
 
Nous sommes le Dimanche 20 Août 2017 21:12
ancien forum archivé
 




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: leçon d'histoire
MessagePosté: Lundi 16 Novembre 2009 15:17 
matelot
matelot

Inscription: Mardi 18 Août 2009 10:36
Messages: 271
Bon skipper je pense que tu auras quelque chose à redire, mais c'est ce que j'attends de ta part.
1) Mur,on fete Berlin ,mais on oublie que aux USA il y a des kilometres de mur pour empecher les pauvres Mexicains de passer dans le pays de l'opulence
2) soit disant que ce sont les amerloques qui nous ont liberé du nazisme: faux ,car le plus lourd tribut en vies humaines ce sont les russes et les Serbes qui l'ont donné
3) àl'epoque du nazisme des parties de l'ex Iugoslavie ; la Croatie avec Ante Pavlic nazi pur et dur se vantait d'avoir des fauteuils en peau de juif.
4)la Bosnie herzegovine etait Hitlerienne,et il y avait des volontaires palestiniens pour se defaire des juifs
5)Le grand Moufthi de Palestine recevait Hitler en grand chef d'etat en lui reprochant qu'il pourrait aller plus vite dans l'extermination des juifs
Je suis frontalier à l'ex yugoslavie ,or c'est un pays que je connais surement mieux que l'Italie.Au temps de Tito c'etait un pays de reve ,ou toutes les communautés vivaient en harmonie.Il y avait une tollerance avec les musulmans,orthodoxes, catholiques,qui degageait une envie de faire la fete ors du commun ( c'est dans ce pays que j'ai pris mes plus grandes quites)
Un jour il s'est posé le probleme de l'identité nationale ( souvent relié à l'identité religieuse)Izetbegorovic ,a commencé par revendiquer une republique islamiste qui partait de l'Algerie et suivait tout le bassin mediterraneanDu coup plus de fetes entre les deux communautés,probleme d'identité nationale, on etait Serbes ou Bosniaques.On connait la suite; les usa ca arrengeait d'avoir l'islam au portes de l'europe;plus tot que des communistesDE la base americaine qu'il y avait à coté de mon village tous les jours partaient des avions pour bombarder Belgrade (9000 morts civils ,c'est ce que l'on appellle dommages collateraux)
0 l'epoque du conflit j'ai toujour etait un partisan de Serbes,,je supporte pas d'etre manipulé par la presse qui te dit qui est le bon et le mechant

( tel que je me suis exposé la lapidation est facile)J'estime pas que mes arguments sa soit du revissionisme


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: leçon d'histoire
MessagePosté: Lundi 16 Novembre 2009 20:51 
vent du large
vent du large
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mercredi 26 Décembre 2007 14:30
Messages: 1433
Citation:
Bon skipper je pense que tu auras quelque chose à redire, mais c'est ce que j'attends de ta part.

:Demon42: tu m'aurrai causé techniques à propos de parpaings, béton, potager, culture, volailles, terre et oxydes, cuissons faîence et grès, j'aurrai eu plein de chose à dire :Demon42: mais là... politique et nationalisme t'es sûr que tu te trompes pas avec triest ? chui pas nationaliste moi... je ne m'identifie pas à une nation particulière, pas besoin d'essayer de me convaincre que l'idée de nationalisme est perverse et pourrie...

PS t'as oublié les tchétchènes... je prend aussi parti pour eux mais c'est pas en terme de nationalisme... et si certaine presse essaye de nous manipuler, faut aussi se poser la question de qui manipule la presse.... toute la presse ne se laisse pas manipuler, et certains y laissent leur peau comme Anna Politkovkaia...

chui un Humain, j'habite sur la Terre... whouai c'est sûr dans le post précédent, j'ai dit que y avait des réalisations dûes au génie humain que je trouve bien... ça veut pas dire que je pense que les humains sont des êtres merveilleux... dans mon idéal, les Humains devraient se contenter de moins pour que tous aient assez et n'accorder aucun crédit aux religions ou phylosophies qui reposent sur l'intolérance et exhacerbent les rivalités....... mais l'Homme est le pire prédateur qui soit pour l'Homme... tu nous énumères faits récents mais tu aurrait pu remonter jusqu'à la nuit des temps... ça aurrait été pareil... l'Homme est une dualité qui porte en lui le pire et le meilleur... le pire est plus facile à mettre en oeuvre... l'ambition personnelle, la réussite sociale et financière, on ne voit qu'elles et ce sont des valeurs pronées dés l'enfance comment ne pas aboutir à l'indiférence et l'individualisme... l'empathie et la solidarité ça ne rapporte rien que des emmerdes... faut avoir la volonté, et se foutre totalement des valeurs majoritairement visibles... mais c'est quand même chez l'Homme que tu les trouvent ces valeurs là... ceux là oeuvrent moins au grand jour... ce qui est visible d'un iceberg, ce n'est pas la totalité de l'iceberg...

élever un mur, ça va relativement vite, mais le vent, la pluie, les racines qui s'infiltrent finissent toujours par le faire disparaitre... ça met juste plus de temps... comme y aurra toujours de humains pour essayer de monter des murs ou développer des stratégies d'interêt économiques qui vont à l'encontre des autres humains, y en aurra toujours qui oeuvreront à les révéler et à les abatrent...

PS y a 30 ans, j'ai bossé pendant 2 ans avec un yougoslave qui l'avait quitté son pays, d'après lui c'était quand même pas aussi rose que tu le décris...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: leçon d'histoire
MessagePosté: Lundi 16 Novembre 2009 23:58 
matelot
matelot

Inscription: Mardi 18 Août 2009 10:36
Messages: 271
tous les pays de l 'est ont toujours fantasmé sur l'ouest avec ses boutiques pleines de choses dont on nous a crée le besoin.Cuba fantasme sur les USA ,le paradis sur terre.Portant je peut te dire que s'il n'y avait pas le blocus americain qui etouffe l'economie C'est le pays d'amerique latine qui a le plus haut niveau culturel,et de couverture sociale C'est la misere je ne dis pas le contraire ,mais au moins ils ont essayé de créer une societé utopique,avec non comme seule valeur la consommation.
Ceci est valable pour l'ex yugoslavie de Tito .Effectivement si le singe est devenu con ,on pourrait jamais créer autre type de societé ,que selle que l'on subit
je ne cautionne pas l'assasinat de la journaliste russe ,mais je pense qu'il serait temps de se pencher sur tous les crimes commis en amerique latine,par la bonne main de la CIA .La chute de ALLIENDE a eté orquestré par les USA ,toutes les dictatures en place à l'heure actuelle sont le fruit de la politique monetaire du FMI ( qui investit aussi les fonds de pension )à l'epoque de Videla ,en Argentine on remplissait les stades,d'opposants politiques avant de les embarquer dans des avions et les jeter en pleine mere LES USA ont recouvert de sang ,l'amerique latine.Mais bon ,c'est le pays des libertés....


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: leçon d'histoire
MessagePosté: Mardi 17 Novembre 2009 01:28 
vent du large
vent du large
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mercredi 26 Décembre 2007 14:30
Messages: 1433
valerio, pour moi aussi, le pays des libertés, c'est ici... même si elles sont en train de se faire la malle à vitesse grand V... mais cautionner le nationnalisme c'est donner un coup d'accélérateur à tout ce qui les dégrades en plus de monter les uns contre les autres... à qui cela profitera t il ? tout acte politique a des vues manipulatrices... tu le dis toi même... et les us sont tout ce qu'il y a de plus nationalistes...

le machiavélisme des dirigeants, c'est la strategie et de la diversion... c'est édifiant :
Citation:
1. La stratégie de la diversion. Elément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l'attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d'informations insignifiantes. La stratégie de la diversion est également indispensable pour empêcher le public de s'intéresser aux connaissances essentielles, dans les domaines de la science, de l'économie, de la psychologie, de la neurobiologie, et de la cybernétique. Garder l'attention du public distraite, loin des véritables problèmes sociaux, captivée par des sujets sans importance réelle. Garder le public occupé, occupé, occupé, sans aucun temps pour penser; de retour à la ferme avec les autres animaux.

2. Créer des problèmes, puis offrir des solutions. Cette méthode est aussi appelée "problème-réaction-solution". On crée d'abord un problème, une "situation" prévue pour susciter une certaine réaction du public, afin que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu'on souhaite lui faire accepter. Par exemple: laisser se développer la violence urbaine, ou organiser des attentats sanglants, afin que le public soit demandeur de lois sécuritaires au détriment de la liberté. Ou encore: créer une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire le recul des droits sociaux et le démantèlement des services publics.

3. La stratégie du dégradé. Pour faire accepter une mesure inacceptable, il suffit de l'appliquer progressivement, en "dégradé", sur une durée de 10 ans. C'est de cette façon que des conditions socio-économiques radicalement nouvelles ont été imposées depuis les années 1980 à maintenant. Chômage massif, précarité, flexibilité, délocalisations, salaires n'assurant plus un revenu décent, autant de changements qui auraient provoqué une révolution si ils avaient été appliqués brutalement.

4. La stratégie du différé. Une autre façon de faire accepter une décision impopulaire est de la présenter comme "douloureuse mais nécessaire", en obtenant l'accord du public dans le présent pour une application dans le futur. Il est toujours plus facile d'accepter un sacrifice futur qu'un sacrifice immédiat. D'abord parce que l'effort n'est pas à fournir tout de suite. Ensuite parce que le public a toujours tendance à espérer naïvement que "tout ira mieux demain" et que le sacrifice demandé pourra être évité. Enfin, cela laisse du temps au public pour s'habituer à l'idée du changement et l'accepter avec résignation lorsque le moment sera venu. Exemple: les accords multilatéraux du FTAA que les USA ont imposé en 2001 aux pays du continent américain pourtant réticents, en concédant une application différée à 2005.

5. S'adresser au public comme à des enfants en bas-age. La plupart des publicités destinées au grand-public utilisent un discours, des arguments, des personnages, et un ton particulièrement infantilisants, souvent proche du débilitant, comme si le spectateur était un enfant en bas-age ou un handicapé mental. Exemple typique: la campagne TV française pour le passage à l'Euro ("les jours euro"). Plus on cherchera à tromper le spectateur, plus on adoptera un ton infantilisant. Pourquoi? Si on s'adresse à une personne comme si elle était âgée de 12 ans, alors, en raison de la suggestibilité, elle aura, avec une certaine probabilité, une réponse ou une réaction aussi dénuée de sens critique que celles d'une personne de 12 ans.

6. Faire appel à l'émotionnel plutôt qu'à la réflexion. Faire appel à l'émotionnel est une technique classique pour court-circuiter l'analyse rationnelle, et donc le sens critique des individus. De plus, l'utilisation du registre émotionnel permet d'ouvrir la porte d'accès à l'inconscient pour y implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions, ou des comportements...

7. Maintenir le public dans l'ignorance et la bêtise. Faire en sorte que le public soit incapable de comprendre les technologies et les méthodes utilisées pour son contrôle et son esclavage. La qualité de l'éducation donnée aux classes inférieures doit être de la plus pauvre, de telle sorte que le fossé de l'ignorance qui isole les classes inférieures des classes supérieures soit et demeure incompréhensible par les classes inférieures.

8. Encourager le public à se complaire dans la médiocrité. Encourager le public à trouver "cool" le fait d'être bête, vulgaire, et inculte...

9. Remplacer la révolte par la culpabilité. Faire croire à l'individu qu'il est seul responsable de son malheur, à cause de l'insuffisance de son intelligence, de ses capacités, ou de ses efforts. Ainsi, au lieu de se révolter contre le système économique, l'individu s'auto-dévalue et culpabilise, ce qui engendre un état dépressif dont l'un des effets est l'inhibition de l'action. Et sans action, pas de révolution!

10. Connaître les individus mieux qu'ils ne se connaissent eux-mêmes. Au cours des 50 dernières années, les progrès fulgurants de la science ont creusé un fossé croissant entre les connaissances du public et celles détenues et utilisées par les élites dirigeantes. Grâce à la biologie, la neurobiologie, et la psychologie appliquée, le "système" est parvenu à une connaissance avancée de l'être humain, à la fois physiquement et psychologiquement. Le système en est arrivé à mieux connaître l'individu moyen que celui-ci ne se connaît lui-même. Cela signifie que dans la majorité des cas, le système détient un plus grand contrôle et un plus grand pouvoir sur les individus que les individus eux-mêmes.

non-a-lintox.org


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: leçon d'histoire
MessagePosté: Mardi 17 Novembre 2009 07:30 
matelot
matelot

Inscription: Mardi 18 Août 2009 10:36
Messages: 271
Skipper accepte mes excuses,pour cette stupide agressivité de vengeance (suite à Primo Levi)J',j', ai une susceptibilité à fleur de peau Je m'embrouille avec tout le monde meme dans les bars,parfois je m'en sors avec des egratignures,et parfois je suis obligé de mixer mes aliments à cause d'un mauvais coup à la machoire.Je refuse de me taire face à la connerie humaine,la derniere fois je me suis fait sortir. d'un bar Corse parce que le patron refusait de servir un marocain,j'ai demandé des explications en mettant en avant le fait que moi aussi j'etais un etranger,la reponse a eté immediate ,deux clients m'ont jeté sur le trottoir,en me disant que quand on a pas de couilles francaises,on ferme sa gueule. Con simpatia VALERIO


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: leçon d'histoire
MessagePosté: Mardi 17 Novembre 2009 08:40 
vent du large
vent du large
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mercredi 26 Décembre 2007 14:30
Messages: 1433
comment pourrais je excuser uner agressivité que je n'ai pas perçue ? faut que tu m'expliques ;)

hier j'ai passé la matinée à passer des coups de fils pour régler divers problèmes et trouver des lieux d'expo sans résultat... l'après midi à moitié à cimenter pour réparer un mur, moitié à scier du bois de chauffage... et régulièrement à passer quelsues minutes ici... tous les jours mes journées sont aussi remplies que ça... ça fait 8 jours que j'ai pas pu écrire une ligne de code :oops: primo levi c'est pas que je veux pas le lire, c'est vraiment que je lis plus par manque de temps... j'ai ressorti le notti difficili pour me rafraichir la mémoire et depuis qu'on en a causé, j'ai ouvert 3 fois et même pas réussi à lire 2 chapitres...

j'ai toujours pensé que tu était contre le nationalisme... tout ce que tu nous postes incite à le tourner en dérision... tout ce que tu racontes des nationalistes incite à ne pas être nationaliste.... donc je ne comprend pas que tu le défendes le nationalisme.. mais à part ne te pas comprendre, je ne juge pas et je n'ai pas d'agressivité contre toi... j'admets que chacun se soit forgé des idées différentes de miennes même si je ne comprends pas... quelques soient leur couleurs, leur religion ou leurs nationalités, je suis pour les faibles et les oprimés de tout bord... je vote plus à gauche que la gauche... même si leur passé n'est pas défendable... même si ça sert à rien... même si c'est être con... des voix discordantes il en faut... tu ne crois pas ?

toi aussi c'est une voix discordante...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: leçon d'histoire
MessagePosté: Mardi 17 Novembre 2009 10:23 
vent du large
vent du large
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mercredi 26 Décembre 2007 14:30
Messages: 1433
et ce forum c'est notre bistrot du coin, et personne y ferme sa gueule et personne se fait jeter ;)

:pidu:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: leçon d'histoire
MessagePosté: Mardi 17 Novembre 2009 10:25 
matelot
matelot

Inscription: Mardi 18 Août 2009 10:36
Messages: 271
je pense que tu me cernes mal en me definissant de nationaliste car je te redis la phrase de Malaparte ( la seule frontiere qui separe les hommes est la mort) Mes convinctions politiques je te le rappelle ,je suis un Trozkiste pur et dur. :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: leçon d'histoire
MessagePosté: Mardi 17 Novembre 2009 10:30 
vent du large
vent du large
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mercredi 26 Décembre 2007 14:30
Messages: 1433
bein woui je te cernais plus depuis hier... tu me demandais de réagir moi qui suis pas nationaliste... j'avais pas lieu de réagir... sauf si tu etais nationaliste... c'est ce que je disais au début tu t'es trompé de cible...

à ta santé confrère Trozkiste même si je suis ni pur ni dur :lol:
:icon_boire:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com

Referencement Indexing Tool Annuaire de référencement Association TRIESTE Nicolas galeriesdart-expo.com